©2019 by Danielle Manavit. Proudly created with Wix.com

"... Si l'expérience du travail de deuil est lente et pénible et difficile, elle est aussi enrichissante et pleine.

Les gens les plus beaux que nous ayons connus sont ceux qui ont connu la défaite, la lutte et la perte et qui ont trouvé le moyen d'en sortir.

Ces gens là ont une façon sensible et compréhensive d'apprécier la vie qui les remplit de compassion, de douceur, d'attention et d'amour. On ne devient pas beau par hasard.

... Quelle bénédiction que de prendre le temps d'intégrer les pertes dans nos vies si bien que quand nous perdons un être aimé, nous ne perdons pas aussi notre capacité d'aimer. Le deuil peut nous faire grandir"

"LA MORT, dernière étape de la croissance "

Élisabeth KÜBLER ROSS

 

Sophrologie

(Merci d'utiliser les ">" un peu plus bas de part et d'autre, pour lire les 2 autres pages)

La sophrologie est une technique qui a su, sous l'impulsion de son créateur, le professeur Alfonso Caycedo, devenir l'une des démarches les plus efficaces, dans des domaines aussi variés que le bien-être, la médecine, le sport et la pédagogie.


Elle est une synthèse de différents courants qui cherchent à réconcilier corps et esprit.

La sophrologie est la science de la conscience et des valeurs de l'existence.

Ses sources se trouvent aussi bien dans les concepts globaux de la pensée orientale que dans la philosophie occidentale.

Sa pratique permet à travers des protocoles précis d'activer différents modes de conscience pour agir sur une adaptation efficace face aux situations de notre vécu.

Son action peut se situer vers le mieux-être, la gestion de stress (préparation d'examen, d'entretien), l'amélioration de l'image de soi, l'activation de la confiance en soi, la détente physique (assis, debout, allongé, au poste de travail), l'amélioration de la mémoire,

du sommeil, la gestion des douleurs.

Les exercices de sophrologie peuvent être faits n'importe où, dans la rue comme chez soi, debout, assis ou couché, souvent en moins de 10 minutes.

Quelques semaines d'entraînement suffisent pour commencer à apprendre à écouter son corps, à savoir le relâcher ou le stimuler là où on veut.

L'apprentissage progressif permettra de savoir relâcher les tensions inutiles lors de mouvements quotidiens.

Il permet de dénouer les tensions générales et particulières en découvrant aussi les chaînes de crispation.

L'entraînement à atteindre un état de relaxation mentale guidé et choisi en toute autonomie permet ensuite de l'utiliser dans sa propre gestion du deuil.

La sophrologie s'adresse à ceux qui veulent se prendre en charge et maîtriser leur gestion du stress dans le but de mieux être et mieux vivre le quotidien.

Les exercices sont choisis par le sophrologue en fonction des attentes du consultant ou par thèmes pour les séances de groupe. Ils sont à répéter chez soi et évolutifs. Ils visent toujours l'autonomisation de la personne.

Par cette technique de développement personnel, le sophrologue accompagne et guide sainement son consultant sans jamais se substituer aux choix de celui-ci et sans lui imposer une vision particulière du monde.